L’autel est en bois sculpté et doré avec ses prolongements latéraux, la base forme un tabernacle avec une représentation de l’Agneau Pascal. La date de 1755 est visible sous et de chaque côté du tabernacle.
L’Agneau Pascal représenté rappelle le sacrifice du Christ, ici agneau vexillifère représentant sa Résurrection.
Cet autel serait peut-être celui qui garnissait la chapelle Saint Claude dédiée à la mémoire du grand-père de Claude de BLACAS, mentionné par le vicaire général Jean-Pierre OLIVE en visite en 1705. Il se trouvait anciennement dans la chapelle des Pénitents Blancs, avant d’être transféré à l’église Saint-Claude lors de la Révolution où il sert désormais de support au buste reliquaire de Saint Claude.