La croix reliquaire est en bois sculpté et doré, avec poignée de fer à l’arrière pour être présentée plus commodément à la dévotion des fidèles. Type balustre, avec en haut la Croix de Malte ornée de fleurs de lys surmontée d’une couronne fermée à fleur de lys.

La base est à console avec trois faces, une  représentant l’Agneau Pascal tenant la croix ornée d’une oriflamme, il s’agit de l’Agneau vexillifère, symbole de la Résurrection.

Les deux autres faces représentent un médaillon en métal aux armes de Monseigneur PISANI de la GAUDE – Evêque de Vence (1784-1801).

Cette croix reliquaire devait orner une chapelle Saint Jean-Baptiste par un Seigneur et sa Dame de Carros, citée en 1695.

Saint Jean-Baptiste est fêté le jour de sa naissance et de sa mort : le 24 juin et le 29 août, il est considéré comme le dernier en date des prophètes, il annonce la venue du Messie, et le précède. C’est le patron notamment des prisonniers et condamnés à mort.