Après des études à Cannes et une école de céramique, il suit des cours de dessin aux Arts Décoratifs de Nice.

En 1968, il part au Canada, il revient en France en 1976 et s’installe à Carros village en 1979.

Expositions en Allemagne, Italie, Inde, Corée, UMAM à Nice.

Son atelier nous fait voyager à travers des toiles d’acrylique et de peinture à l’huile. Très concerné par la relation Homme-terre il ne se limite pas aux paysages et à la nature, il diversifie son travail en réalisant des portraits à la mine de plomb.

Il s’inspire de ses voyages pour réaliser des oeuvres abstraites, ses “cartographies de l’esprit”.

Ces grands amis, critiques d’art, Frédéric ALTMANN et Michel GAUDET, ont excellemment analysé l’oeuvre de Jean THIRY, oeuvre essentielle, lyrique, tout en variations sensibles, tout en variantes plutôt dans son inspiration cosmo-terrestre.

ILS ONT DIT….

…Le chromatisme de la peinture de Jean THIRY s’imprègne sur fluctuations de gammes ultra-sensibles et je dirai presque comme par miracle, ce chromatisme enveloppe l’architecture de formes d’une magie incantatoire…André VERDET

…Et, nous-même, parties prenantes de ce grand tout, embarqués, habités de ce même puissant désir de connaître, poursuivre, vivre l’alliance sécuritaire avec l’immensité de ces mondes en suspens. Les imaginer, les peindre, retrouver en eux la trace et le passage, afin qu’ainsi reculent le divorce originel, la séparation et l’exil, c’est, de Jean THIRY, le parti tenu, le propos accompli…Paule STOPPA