Le four à chaux de la Clapière construit au XVIIIe siècle est un bâtiment carré couvert par une coupole trouée au sommet.

Les façades en crépis des maisons du village témoignent de l’activité ancienne du four à chaux.

Fonctionnement : la pierre calcaire est cassée en gros morceaux. Une couche de pierres est recouverte d’une couche de charbon, à nouveau recouverte d’une couche de pierres et ainsi de suite.
Le feu est introduit par une petite fenêtre dans le bas du four, recouverte pour sortir la chaux vive obtenue.
Le charbon de bois est utilisé pour sa rapidité de combustion afin d’obtenir une meilleure qualité de chaux.

Les fours à chaux ne sont presque plus utilisés depuis l’emploi du béton.