Ciboire en argent repoussé de type balustre, il possède un large pied rond à bordure ajourée. La prise en forme d’olive est décorée et le couvercle est à fermeture rotative à deux ressauts avec bouton. Sous le pied, se trouvent les armes de l’évêque GODEAU « d’azur au chevron d’or accompagné en pointe d’une ancre à deux branches d’argent ».

Il est l’un des trois objets offerts par celui-ci à la nouvelle église de Carros construite de 1664 à 1674.

Antoine GODEAU (1605-1672), évêque de Vence, visita trois fois la paroisse de Carros en 1654 au lendemain de la « désunion » des deux évêchés de Grasse et Antibes, la deuxième en 1664, et enfin la dernière en 1670, soit deux ans avant sa mort. Il va doter la nouvelle église qu’il visite en 1164 de trois objets culturels : un calice, un ostensoir et un ciboire. Le ciboire est le vase dans lequel on conserve les hosties consacrées.