Le baptistère se compose d’un pied supportant une cuve, décorée de moulures sur un côté seulement. Des traces d’utilisation de la boucharde, marteau du tailleur de pierre à tête carrée destiné à aplanir une surface, sont visibles sur le baptistère.

Le baptistère destiné à recevoir l’eau bénite, permet au célébrant de baptiser l’enfant par immersion. Une datation a pu être faite grâce aux traces visibles de l’utilisation d’une boucharde, outil utilisé à partir du XVIe siècle.