Le lavoir construit en 1872 est le premier lavoir de la commune à l’endroit de la source de la Foux qui alimentait les parcelles cultivées autour du village, les fontaines du village. Cette étendue d’eau souterraine va de la Savoie à Gênes.

L’apparition des lavoirs résulte d’une prise de conscience collective de l’importance de la salubrité publique et des principes élémentaires d’hygiène. Sous Napoléon III, la loi du 3 février 1851 votre un crédit spécial pour subventionner la construction des lavoirs.

Le lavoir de la Foux jugé trop loin du village et du regard des hommes, le lavoir du village fut construit.

[RPPostNav]