Ce bâtiment -aujourd’hui privé- construit au XVIIIe siècle est l’ancienne chapelle des Pénitents Blancs.

Les confréries de Pénitents existent depuis le Moyen-Âge, elles représentaient pour leurs membres une manière de vivre leur foi en collectivité. Les rites funéraires y trouvaient une place de première importance.
Ces confréries apparaissent au XIVe siècle en Italie et se diffusent dans le comté de Nice et en Provence à partir du XVe siècle et c’est au XVIe siècle qu’elles vont se multiplier dans les villes. Elles disparaissent globalement dans le Midi mais certaines sont encore en activité aujourd’hui à Nice et dans l’arrière pays.

Abandonné après la Révolution par la confrérie, le bâtiment devient une maison de village.

Une partie du mobilier est transféré à l’église dont l’autel de
Saint – Claude.

[RPPostNav]