Les ruelles médiévales les plus anciennes datent du XIIe siècle . Sur certaines pierres de façade, des anneaux sont taillés dans la masse pour attacher les ânes et les mulets qui sont alors les seuls moyens de transport.

L’entrée du village se faisait par la porte Est fermée par une grande porte dont il ne reste de nos jours que les contreforts.

Les portes d’entrée des habitations en pierre de taille à linteau droit, en plein cintre ou en forme de « chapeau de gendarme » rythment la visite de ces rues sinueuses et ombragées ponctuées de passages couverts, de voûtes et de pountis.

Ces ruelles entièrement repavées ou caladées  ont gardé tout le charme authentique de leur aspect médiéval qui contribue à faire de ce lieu préservé un des plus beaux villages de notre Région.

Jusqu’en 1860, le village était territoire de Provence. Le nom des rues est écrit en provençal.

[RPPostNav]