Le four communal en pierre calcaire, construit au XVIIIe siècle, témoigne d’une tradition communautaire qui remonte au
Moyen-Age.

Le fond du four, de forme circulaire, a un diamètre de 2m50 et supporte une voûte hémisphérique de 70cm de hauteur.

Dans le système féodal, le four banal construit par le seigneur était mis librement à disposition des habitants, en contrepartie de redevances. Ces fours collectifs deviennent communaux en 1789.

Les besoins de la boulangerie moderne, le déclin du monde rural et l’exode des populations vers les villes sont autant de causes qui expliquent la fermeture de ces fours communaux tout au long du XXe siècle.

[RPPostNav]